0
Panier vide

Taxe d’Apprentissage : contribuez à la formation des jeunes footballeurs de l’agglomération Vannetaise

Depuis 2006, le Vannes Olympique Club et l’Ensemble Scolaire Notre Dame ont noué un partenariat fort pour permettre aux jeunes footballeurs d’allier football et études avec des horaires aménagés.

Ce partenariat permet au Vannes Olympique Club de proposer aux meilleurs footballeurs de la région de s’entraîner jusqu’à 4 fois par semaine, sans délaisser leurs études et bénéficier d’une récupération optimale grâce à une bonne organisation des emplois du temps. Il permet également à d’autres footballeurs, non licenciés au VOC, mais originaire de l’agglomération vannetaise, de pouvoir bénéficier d’horaires aménagés. A ce jour, ce sont 83 garçons et 22 filles, répartis en classe de la 2ème à la Terminale, qui bénéficient de ce dispositif, soit une augmentation de 13% par rapport à l’année dernière.

 

Sébastien HARMAND, Responsable Administratif du Vannes Olympique Club nous en dit un peu plus sur ce partenariat.

Vannes OC : Sébastien, comment se compose ce partenariat ?

Sébastien Harmand : Le partenariat s’articule autour de plusieurs axes. Il y a tout d’abord l’axe « études ». Le Vannes Olympique Club accompagne les élèves-footballeur dans leur orientation au sein du Lycée Notre Dame le Ménimur. En fonction des profils sportifs et des profils des familles, le VOC peut prendre en charge les frais de scolarité et/ou les frais d’internat. Ensuite, tout au long de l’année, le VOC dispose d’un internat de 28 places pour y héberger ses jeunes joueurs, évoluant en U16, U17 et U18, et scolarisés dans l’établissement, lors des week-ends et des vacances scolaires. Enfin, sportivement parlant, les jeunes s’entraînent, selon les catégories, jusqu’à 4 fois par semaine, au Centre Sportif du Pérenno. Ils bénéficient d’un emploi du temps scolaire aménagé pour leur permettre de concilier football et études. Le VOC assure les entraînements et les navettes entre le Lycée et le Pérenno.

Vannes OC : Ce partenariat permet à plus de 100 joueurs et joueuses de s’entraîner avec des horaires aménagés. C’est un nombre important de licenciés du VOC.

Sébastien Harmand : Oui c’est un nombre important, mais tous les jeunes ne sont pas licenciés du VOC. Il y a plusieurs groupes. Un groupe de garçons licenciés du VOC et faisant partie d’une catégorie « élite », destinée à évoluer en U16 Régional, U17 National et U18 Régional. Et deux autres groupes, garçons et filles, qui profitent d’une option football proposée par le Lycée, mais dont la partie sportive est assurée par les éducateurs du VOC.

Vannes OC : Qui sont les éducateurs du VOC qui interviennent lors des entraînements ?

Sébastien Harmand : Il y a principalement Hervé BROUARD, qui par ailleurs est le référent du VOC pour ce partenariat. Hervé pilote les séances du groupe féminin, ainsi que les séances de musculation. Interviennent également Franck DUFRENNES, éducateur des U16, Franck ROYE, entraîneur adjoint de l’équipe N2 et Florian TOZZO, éducateur des U15. Il faut noter également que nous avons un jeune en service civique, Amaury MEUNIER, qui assure la surveillance de l’internat le week-end et pendant les vacances scolaires. Il participe également à l’aide aux devoirs des internes qui en exprime le besoin.

Vannes OC : La prise en charges des frais de scolarité, d’hébergement et d’animation de séance doit représenter un coût important pour le VOC. Comment cette organisation est-elle rendu possible ?

Sébastien Harmand : Effectivement tout ceci représente un coût, que nous partageons avec l’Ensemble Scolaire Notre Dame. Certes nous prenons des frais en charge pour la formation des joueurs pour lesquels nous avons détecté un potentiel pour l’avenir ; il s’agit donc d’un investissement, mais il y a également une participation des familles. Pour les sections féminines et garçons qui ne sont pas directement rattachées au VOC, les familles payent une option auprès du Lycée. Pour les périodes de vacances et de week-end, les familles payent une participation pour couvrir les frais de nourriture, de location d’internat et de surveillance. Ceci dit, ces sommes restent très minimes au regard du budget annuel qui dépasse les 30K€. Ce sont les entreprises qui contribuent à l’équilibre budgétaire de ce dispositif grâce à la Taxe d’Apprentissage.

Vannes OC : Pouvez-vous nous expliquer comment une entreprise, avec la Taxe d’Apprentissage, peut soutenir ce partenariat ?

Sébastien Harmand : C’est très simple. La Taxe d’Apprentissage est un impôt que quasiment toutes les entreprises doivent payer. Depuis 2020 s’est opérée d’une réforme de la Taxe d’Apprentissage. Cette Taxe est calculée sur la masse salariale brute annuelle 2020 de l’entreprise. Elle représente 0,68% de ce montant. De ce montant, 87% qu’on appelle le « quota » participe au financement de l’apprentissage. Il est versé à l’OPCO de l’entreprise sous forme d’acomptes (2 + régularisation). Les 13% autres, qu’on appelle le « solde libératoire de la Taxe d’Apprentissage », sont versés librement par l’entreprise à un ou plusieurs établissements de formation de leur choix, dans le cadre des dépenses libératoires. Concrètement, les entreprises qui veulent soutenir la formation du Vannes Olympique Club, à travers le partenariat avec l’Ensemble Scolaire Notre Dame peuvent verser tout ou partie de ces 13%. Elles doivent le faire avant le 31 mai 2021. Il est important de comprendre que la Taxe d’Apprentissage est impôt, son versement est donc obligatoire, mais il présente la particularité pour une partie appelé « solde libératoire » ou « 13% » de pouvoir être versé à l’établissement de son choix. Ainsi les entreprises du bassin vannetais qui choisiraient de verser les 13% de leur Taxe d’Apprentissage à l’Ensemble Scolaire Notre Dame, ont la garantie que le montant sera utilisé pour la formation des jeunes joueurs et joueuses de football dans le cadre d’un aménagement de leur emploi du temps.

Vannes OC : Merci pour ces explications claires et précises. Concrètement comment les entreprises peuvent verser ces 13% de Taxe d’Apprentissage à l’Ensemble Notre Dame ?

Sébastien Harmand : C’est très simple, il suffit de télécharger le bordereau de versement, à la fin de cet article, de le remplir et de l’adresse à l’Ensemble Notre Dame avec le règlement, par chèque ou par virement. L’école adressera ensuite à l’entreprise un reçu libératoire. Une partie de bordereau est à retourner au VOC pour que nous puissions assurer une traçabilité des entreprises qui soutiennent ce dispositif et bien entendu les remercier. Je tiens à repréciser que le règlement doit être fait à l’ordre de l’Ensemble Scolaire Notre Dame et non au VOC. L’organisme de formation agréé est l’Ensemble Scolaire Notre. Je suis également disponible pour expliquer aux entreprises le fonctionnement de la Taxe, voire même les rencontrer pour les sensibiliser à cette démarche.

 

Plaquette de la taxe d’apprentissage 2021 du Lycée Notre-Dame Le Ménimur > PLAQUETTE NOTRE DAME LE MENIMUR

Bordereau de versement > BORDEREAU TAXE D’APPRENTISSAGE 2021

Laisser un commentaire