0
No products in the cart.

Jianinn Bérénice s’engage avec le Vannes Olympique Club

Jianinn BÉRÉNICE, latéral gauche de 22 ans s’engage avec le Vannes Olympique Club. Formé au Stade Rennais et passé notamment par la Saint-Colomban de Locminé et l’Amicale Sportive de Vitré, le natif de Lamentin (Martinique) a été conquis par le projet du Vannes OC.

 

Bonjour Jiannin et bienvenue, 

 

Peux-tu te présenter s’il te plaît ?

« Je m’appelle Jianinn BÉRÉNICE, j’ai 22 ans (né en 1998) et je suis originaire de la Martinique. Je suis quelqu’un de joyeux, de souriant et de travailleur. J’ai commencé le football à l’âge de 5 ans au CS Case-Pilote, le club de ma commune en Martinique. Je suis ensuite venu en Métropole à l’âge de 8 ans et j’ai signé au club de La Chapelle-Cintré, en Ille-et-Vilaine. Ensuite, j’ai rejoint le Stade Rennais FC, mon club formateur. Puis, en 2018, j’ai signé à la Saint-Colomban de Locminé où j’ai joué pendant deux saisons avant de rejoindre l’Amicale Sportive de Vitré la saison passée. Je suis très heureux d’être un joueur du Vannes Olympique Club pour la saison 2021-2022. »

Tu jouais jusqu’à présent à l’AS Vitré en National 3 ; pourquoi avoir fait ce choix de rejoindre le Morbihan ?

« Je connaissais déjà le Morbihan par mes deux saisons passées à la St-CO de Locminé. J’avais une réelle envie d’évoluer à un niveau supérieur. J’ai eu l’opportunité de venir au VOC et de jouer en National 2 avec l’appel du coach Pierre TALMONT et, j’ai saisi ma chance. Comme on dit dans la vie « qui ne tente rien n’a rien ». Je vais tout faire pour essayer de m’imposer dans ce championnat de N2 ainsi que pour m’adapter et m’intégrer au groupe. »

Que connais-tu de la ville de Vannes et du Vannes Olympique Club ?

« Je n’ai pas souvent été à Vannes mais c’est une ville qui a beaucoup de charme avec son port, son centre historique, ses remparts, les façades de ses bâtiments… et où il fait bon vivre.

Le VOC a évolué en Ligue 2 et a toujours été un club intéressant par son jeu, son niveau, ses joueurs et ses infrastructures. J’en ai eu des échos dès mon arrivée à Locminé et c’était en quelque sorte la « référence » du coin. »

Connais-tu des joueurs du VOC ?

« Oui, j’ai déjà joué avec Alexandre LE NÉDIC et Alexis ÉBRARD (qui est comme un grand frère pour moi), à la St-CO de Locminé. Je connais bien Diédry KOUASSI puisqu’il vient lui aussi de Rennes, Marvin DUCLOVEL également que j’ai d’abord connu en tant qu’adversaire quand il jouait à Dinan-Léhon, et avec qui j’ai ensuite sympathisé. »

Quelles sont tes ambitions en nous rejoignant ?

« J’espère progresser davantage avec un nouveau staff et un nouveau groupe. Mes objectifs personnels vont être de m’épanouir au sein du club, de ce groupe et de pouvoir m’affirmer dans ce nouveau championnat que je compte bien découvrir.

Collectivement, on va essayer de jouer le haut de tableau et pourquoi pas d’aller chercher la montée. Le football peut aller très vite et si on peut titiller les premiers, on va le faire. »

Peux-tu nous raconter une anecdote footballistique te concernant ?

« Je jouais une demi–finale de Coupe de Bretagne avec les U19 du Stade Rennais en mai 2017, un match plutôt compliqué contre le Ploërmel FC qui s’est terminé sur un match nul dans le temps règlementaire. Nous sommes donc allés à la séance de tir au but. J’étais le dernier tireur et j’ai marqué sur une panenka. On s’est ensuite qualifié pour la finale qu’on a remporté face au FC Lorient.

Une autre chose qui m’a marqué c’est le tournoi de Carisports. Un tournoi qui permettait de remporter des fonds pour les centres de jeunes handicapés dont on avait ensuite été à la rencontre. Lors de ce tournoi il y a que des grosses équipes : le Paris Saint-Germain, le LOSC, le FC Lorient, le FC Nantes, l’OGC Nice, les Girondins de Bordeaux, l’Olympique de Marseille, le Stade Toulousin… c’était vraiment top et le geste l’était tout autant puisqu’il était touchant et pour la bonne cause. »

As-tu un message pour les supporters du VOC ?

« Je suis très heureux de signer au Vannes Olympique Club et j’ai hâte de vous rencontrer. On compte sur vous pour venir nous supporter. À très vite au stade. »

 

Merci Jiannin.

Laisser un commentaire