0
No products in the cart.

Thibault Bouedec, nouvelle recrue du Vannes Olympique Club.

Thibault Bouedec, latéral gauche de 29 ans s’engage avec le Vannes Olympique Club.

Passé notamment par le FC Lorient, l’US Montagnarde et le Vannes Olympique Club (de la saison 2016-2017 à la saison 2020-2021) et en provenance du Stade Briochin (National), le natif de Suresnes (Île-de-France) rejoint les rangs du Vannes OC pour la saison 2022-2023. 

Bonjour Thibault,

Pourquoi as-tu choisi de revenir au Vannes Olympique Club et quelles sont tes ambitions en nous rejoignant ? 

 » Lors de mon entretien de fin d’année, le coach du Stade Briochin m’a fait part de son choix de ne pas continuer avec moi. Ça a été une belle année, très enrichissante. J’ai pu côtoyer des personnes de qualités tant sur le plan humain que sur le plan sportif mais ce fut une année longue et assez épuisante puisque je faisais la route Landévant – Saint-Brieuc tous les jours… Je savais que mon aventure à Saint-Brieuc ne durerait qu’une ou deux années puisque je ne comptais pas m’installer dans les Côtes-d’Armor. Lorsqu’à mes 28 ans l’occasion s’est présentée pour jouer en National, il était difficile de la refuser. Mais après réflexion et malgré quelques contacts noués avec d’autres équipes hors de la Bretagne, j’ai fait le choix de rester dans le Morbihan afin d’y reprendre une activité professionnelle et c’est tout naturellement que mon attention s’est portée sur Vannes. J’ai toujours continué à suivre le VOC où j’y ai gardé de bons contacts. Je ne savais pas vraiment s’il était possible de revenir. Il y avait des joueurs en place et je ne voulais en aucun cas forcer les choses. J’ai reçu un appel du coach, Pierre Talmont, après le dernier match de la saison pour me demander ce que je faisais l’année suivante et me montrer l’intérêt qu’il pouvait avoir pour moi. Je tiens aussi à préciser qu’ils ont fait tout ce qu’ils pouvaient sur le plan sportif et aussi professionnel via l’entreprise COOPEO que je vais intégrer prochainement. Avec Cyril Jegoux ils ont réussi à trouver le bon compromit pour que je puisse travailler et m’épanouir au VOC, ce qui était primordial. De plus, je sais où je mets les pieds, c’est un club familial et très bien structuré.

Mes ambitions au Vannes Olympique Club sont d’aider le groupe à être performant et à avoir une certaine régularité dans ce championnat de National 2 très difficile, tout en y amenant mon expérience. En tant que compétiteur, je voudrais gagner tous les matchs mais il y a des étapes et des paliers à franchir. Le club a connu pas mal de changements ces derniers temps avec une partie de l’équipe qui sera certainement différente l’année prochaine. Il va donc falloir reconstruire la intelligemment et être patient. Les choses ne se mettent pas en place en un claquement de doigts. » 

As-tu un mot pour nos supporters ?

« J’ai hâte de retrouver le Stade de la Rabine et ses supporters. Ça m’a fait un pincement au cœur quand je suis parti l’année dernière puisque ça faisait 5 ans que j’étais au club. J’y ai disputé plus de 100 matchs. La saison prochaine, je compte bien tout donner pour représenter fièrement les couleurs de ce club historique ! « 

Afin d’en apprendre davantage sur lui de façon rapide, nous avons mis notre nouvel et ancien latéral gauche face à plusieurs choix. Dis-nous : 

Le Vannes Olympique Club en un mot : Une histoire

Vannes en un mot : La Rabine

Le Stade de la Rabine en un mot : Convivialité

Buteur ou passeur : Passeur 

Marquer ou sauvetage sur la ligne : Sauvetage sur la ligne, je suis un défenseur !

Gros parcours en Coupe de France ou titre en championnat : Le titre en championnat avec l’argent de la Coupe (rires)

Tenue de match ou tenue de sortie : Tenue de sortie

Les 3 points ou le beau jeu : Les 3 points, en vieillissant on devient plus pragmatique

Roulette ou petit pont : Ni roulette ni petit pont, je ne sais pas faire : double contact !

Panenka ou coup franc sous la barre : Coup franc sous la barre

Passe courte ou passe en profondeur : Passe courte

Pied gauche ou pied droit : Pied gauche 

Merci Thibault et bon retour chez toi ! 

Laisser un commentaire