0
No products in the cart.

L’Histoire du VANNES OLYMPIQUE CLUB

1898  1991  1998   2005  2008  2009  2019

 2021

1898. L’avant Vannes Olympique Club

Le football est né en Angleterre dans les années 1850. A Vannes, il fit son apparition en 1898 avec l’apparition du Stade Vannetais créé par Joseph GERMAIN, son frère Edmond et Georges MÉNARD. Ce club sera remplacé par le CS Vannes en 1913.
De son côté, en 1892, le Véloce Vannetais se fonde. Club omnisport, le football y fera son apparition dès 1911.
Ces deux clubs fusionneront en 1921 et prendront alors le nom du Véloce Vannetais tout en portant les couleurs du CS Vannes pour satisfaire l’ensemble des parties.
Un second club est ensuite fondé en 1946 : l’UCK Vannes.
La situation du football à Vannes n’évoluera plus jusqu’au changement de nom de l’UCK en FC Vannes lors de l’année 1991.
Les deux clubs évoluent en même temps en 3ème division dans les années 80 et proposent d’inoubliables derbys.
C’est en 1998, année de gloire pour le football français que le Véloce Vannetais et le FC Vannes vont alors fusionner et former une seule et même entité : Le Vannes Olympique Club.

1991. Didier DROGBA formé à Vannes

L’International Ivoirien, qui a connu une enfance mouvementée entre Abidjan, Brest, Dunkerque ou encore Tourcoing a posé ses valises durant deux années à Vannes. De 1991 à 1993, Didier évolue au Vannes FC entraîné par Patrick Houeix et Thierry Monnier, responsables des équipes minimes.
Les éducateurs et dirigeants du VOC sont toujours fiers de rappeler que l’attaquant passé par Guingamp, l’Olympique de Marseille ou encore Chelsea et auteur de plus de 364 buts dans sa carrière fut en partie formé au football dans la cité des Vénètes.

1998. Les débuts d’un Nouveau Club

Le Vannes Olympique club débute son histoire en 5ème division (CFA 2) et connais de suite le succès avec une montée immédiate lors de la saison 98-99 en CFA, en terminant deuxième de son groupe. Le club se stabilise alors à ce niveau et progresse d’années en années jusqu’à finir champion à la fin de la saison 2004-2005. Ce titre lui offrira pour la première fois de son histoire un accès au championnat National.

2005. La Montée en National

C’est au terme d’une saison palpitante en CFA que le VOC termine à la première place du classement et accède au championnat National. C’est donc lors de la saison 2005-2006 que les blancs et noirs connaîtront leur premier long déplacement à travers l’hexagone et voyageront de Vannes à Raon en passant par Boulogne-sur-Mer et Cannes. Le VOC termine à la 12ème place de ce championnat pour sa première saison. La saison suivante sera elle, plus compliquée mais forgera le mental des Vannetais pour les saisons futures.

Champion de France de National

Après seulement 2 ans en National, le VOC nourrit de belles ambitions. Sous les ordres de Stéphane Le Mignan et de Jérôme Lebouc son meilleur buteur, le Vannes Olympique club termine champion de France de National avec 69 points dès sa 3ème saison. Le Vannes OC sera sacré à la suite de sa victoire face à Sète. Pour la première fois de son histoire, le club de football de la ville de Vannes va accéder au monde professionnel. Le club prendra alors, une toute nouvelle dimension.

2008. Première Année Professionnelle

Quoi de mieux pour le VOC que de lancer son histoire professionnelle à la Rabine en accueillant le mythique RC Lens ? Dans un stade plein à craquer et un parcage sang et or comble, le Vannes OC réalise son premier exploit en s’imposant 2 buts à 1 (Delhommeau et Sammaritano). Une première année solide en ligue 2 permettra au VOC de rapidement se maintenir, terminant à la 12ème place de l’exercice 2008-2009.

2009. L’épopée de 2009

Lors de ce premier exercice professionnel, le Vannes OC a pu participer pour la première fois à la Coupe de la Ligue. Le VOC rentre au premier tour et affronte un autre pensionnaire de ligue 2, Dijon. Les blancs et noirs s’imposent facile 3-0 au stade de la Rabine.

Au second tour, dans un match très disputé, le VOC s’imposera 3 buts à 2 contre Amiens, également pensionnaire de ligue 2, et accède aux 16èmes de finale et voit les clubs de ligue 1 entrer en lice. C’est Valenciennes, club de première division à cette époque qui se déplace à la Rabine, pour un match qu’ils savent, sera très disputé jusqu’au bout. A la fin des prolongations, les deux équipes sont dos à dos, 3 buts partout. C’est à l’épreuve des tirs aux buts que le VOC s’impose, pour la première fois de son histoire face à un club de Ligue 1, 5 tirs aux buts à 4.

Pour une première participation, les joueurs de Stéphane Le Mignan accèdent aux 8ème de finale et défieront l’AJ Auxerre, autre club de Ligue 1, le mardi 11 novembre 2008 au stade de la Rabine. Sur de ses forces, l’AJA tombera dans le piège Vannetais. Les Morbihannais s’imposent 2-0. A la fin du temps règlementaire, les Vannetais sautent de joie, leur club est en quart de finale. Ironie du sort, il reste alors dans la compétition, 4 clubs de Ligue 2 et 4 clubs de Ligue 1.

Le Vannes OC tirera au sort un adversaire qu’il connaît, le FC Metz, qu’il affrontera le 13 janvier, au stade de la Rabine. Dans un stade une nouvelle fois comble, nos Vannetais iront jusqu’au bout du suspens. Fin des prolongations, 1 but partout, c’est l’épreuve des tirs aux buts qui viendront une nouvelle fois faire office de juge. Et c’est encore le VOC qui s’y impose, 4 buts à 3. A la fin de ces quarts de finale il ne reste qu’un seul club de deuxième division, le VOC. Face à lui, 3 clubs historiques du championnat de France veulent recevoir le petit poucet Breton.

Le 4 février 2009, les blancs et noirs se déplacent au stade du Ray, l’antre de l’OGC Nice pour les demi finales de la compétition. Sous de trombes d’eau, les Vannetais accrochent les Niçois. Le VOC ouvre le score à la 60ème minute sur une réalisation de Khiter. Proche du terme, les Vannetais se relâchent et concèdent l’égalisation à 3 minutes de la fin du temps réglementaire. Direction les prolongations. Aucun but ne sera inscrit lors des 30 minutes supplémentaires. Le VOC ira une nouvelle fois aux tirs aux buts. Chose dont les Bretons en ont fait leur spécialité. La preuve, ils s’y imposent une nouvelle fois 4 tirs aux buts à 3. C’est l’hystérie dans le vestiaire Vannetais. Le groupe de Stéphane Le Mignan emmènera plus de 30 000 Vannetais au Stade de France pour la Finale de la compétition. Ils y affronteront le Football Club des Girondins de Bordeaux.

Le Samedi 25 avril au matin, ce sont des dizaines de bus et de véhicules qui quittent le Morbihan, direction Saint Denis et son Stade de France. C’est la deuxième fois seulement qu’un club de Ligue 2 accède à la finale. Pour un club ayant seulement 10 ans d’existence, c’est historique. Devant plus de 75 800 personnes, nos Vannetais ont de grandes difficultés à rentrer dans le match. Ce sont des vagues Marine qui s’abattent sur le but de Christophe Revel. Dès la 3ème minute, le VOC concède l’ouverture du score. Un nouveau but à la 11ème, à la 12ème et enfin un 4ème à la 40ème. Le score est sans appel, 4 buts à 0 à la mi-temps.

Les Vannetais feront le dos rond toute la seconde période mais s’inclinent sur ce même score à la fin du temps règlementaire. Vannes ne réalise pas l’exploit, mais rentrera dans le Morbihan avec un trophée historique.

Les joueurs seront accueillis en héros devant la Mairie par des dizaines de milliers de Vannetais fiers de leur club.

Retour à la Réalité

Après un maintien rapidement acquis et un parcours historique en Coupe de la Ligue, le VOC va devoir se re-concentrer. Mais les choses se compliquent rapidement. Après une saison 2009-2010 très compliquée, les Vannetais obtiennent leur maintien tardivement et finissent à la 15ème place du championnat de Ligue 2. Mais la saison 2010-2011 sera fatale et les Vannetais seront rétrogradés en National. Mais les Vannetais ne se laissent pas abattre et se remettent au travail. Malheureusement, la saison 2011-2012 ne sera pas fructueuse et le VOC échouera à la 4ème place du championnat de National, ce qui ne leur permet pas de remonter à l’échelon supérieur. Ce sont alors des problèmes financiers qui entraîneront la chute du VOC.

Place aux Championnats Amateurs

Rétrogradé administrativement, le club repart en Division Supérieur Elite (7ème division) pour la saison 2014-2015. C’est alors une mobilisation importante en interne qui aura lieu afin de faire remonter le VOC le plus rapidement possible. Le club sera donc champion de DSE, puis de DH dès la saison 2016-2017. Après un maintien acquis lors de sa première saison en N3, le club est champion l’année suivante et monte en National 2.

2019. Nouveau Départ

En Juin 2019, le Vannes OC voit arriver à sa tête Maxime RAY, jeune Breton passionné de sport et entrepreneur chevronné. Evoluant actuellement en N2, le président met à la tête de l’équipe première Pierre Alexandre Lelièvre, entraîneur de l’équipe réserve, pour prendre l’intérim de Laurent Hervé.

Pierre Alexandre sera conforté dans son rôle pour la saison 2020/2021, accompagné en tant qu’adjoint par Franck Royé, ancien joueur du club.

2021. Le VOC devient partenaire du « City Football Group »

Le Vannes Olympique Club par l’intermédiaire de son président Maxime Ray a conclu un accord de partenariat technique avec le City Football Group, programme mis en place par le club Anglais de Manchester City pour partager son savoir-faire.

Créé en 2013, le City Football Group (CFG) possède les clubs de : Manchester City FC, New York City FC, Melbourne City FC, Yokohama F. Marinos, Girona FC, Montevideo City Torque, Sichuan Jiuniu FC, Mumbay City FC, Lommel SK, et ESTAC Troyes.

Ce partenariat va permettre au Vannes Olympique Club de poursuivre son développement grâce à un partage d’expériences, de technologies et de formation des staffs et équipes.